je t’aime fort maman, mais je veux que tu joues plus avec moi …

et tout est dit … l’arrivée de la belle poupette a été une pilule un peu difficile à avaler pour miochounet. notre petit père a du mal à trouver sa place et à laisser de la place.

en recherche d’attention permanente, le roudoudou pleure, crie, fait des bêtises qui le font rire de façon hystérique, nous fonce dessus pour faire des câlins énormes, se plaint, nous retient le plus longtemps possible avec des bisous et des « je t’adore trop », trouve les mots qui blessent et demande 1500 fois par jour si on veut bien jouer avec lui (à tel point qu’il le demande même quand on est en train de jouer avec lui, le mec en boucle …).

patience et longueur de temps qu’il disait … sans vouloir crier victoire trop vite, mon miochou s’apaise quand même et je retrouve petit à petit mon petit garçon, avec sa vraie gaieté, son entrain, ses jeux, ses câlins et ses colères « ordinaires ». il reste encore sceptique quant à sa place de grand frère, faut pas déconner non plus, mais en vrai, quand on ne regarde pas, il est capable d’une vraie tendresse avec cette petite sœur qui l’enquiquine (merci le babyphone !).

b&b

Publicités