Apéro

Les cacahuètes, c’est doux et salé, fort et tendre comme une femme.

Manger des cacahuètes : it’s very strong feeling.

Et après tu as de nouveau envie de boire une bière.

Les cacahuètes c’est le mouvement perpétuel à portée de l’homme.

°°JCVD°°

Ce soir, apéral d’anniversaire du vieil Homme.

Publicités

Born to be wa aaa ild !

Pour cette année, nos chères vacances lointaines vont être abandonnées, cas de force majeure. Notre « cas de force majeure » est d’ailleurs lui aussi un projet super excitant, on ne va pas se plaindre non plus.

Mais ça m’empêche pas d’y penser ! L’année dernière, pile à cette période, on était là …

Un paquet de miles dans l’ouest des Etats Unis, à moto et en voiture, un paquet de motels, un paquet de burgers et de salades Cesar, un paquet de supers moments et un paquet de surprises pour les yeux. Le kiiiiiiiiiiiiiiiiffffffffffffff, quoi !

happy thursday !

Mais quelle ingrate je fais ! Je ne vous ai pas parlé de mon nouveau compagnon, l’idole de mes nuits et l’étoile de mes jours ! LUI. Celui contre lequel je m’allonge le soir et auprès duquel j’oublie tous mes soucis.

Mon Flopsy.

Je suis tombée dans le kiff du love dès que mes doigts ont effleuré sa soyeuse étoffe et même si Homme est tombé lui aussi dans le kiff du love au premier contact, il a bien compris qu’il n’avait pas le droit d’y toucher. Comme nous sommes dans notre phase « honeymoon » avec Flopsy, bien sûr je trouve tous les autres coussins d’allaitement bien fades en comparaison. Même celui que la sage-femme a sorti hier pour faire semblant d’allaiter son poupon était trop moche, trop mou et avait l’air trop rêche (oui, hier j’ai eu ma première réunion gros-bides-assis-sur-des-ballons et on a parlé nichons, c’était fascinant).

Bon jeudi !

happy thursday !

Une feignasse ? Où ça une feignasse ?

Moi ? Non mais je ne vous permets pas ! D’ailleurs, dès demain, je prendrai le temps d’expliquer mon absence chronique sur ce blog … si ma flemme me laisse deux minutes de répit.

En attendant, pour passer un beau jeudi, je vous laisse rêver de belle chambre d’enfant avec la marque Petit Collage, que malgré ma flemme j’ai encore l’énergie d’aimer ! D’ailleurs, on avait acheté un des petits mobiles en bambou pour Miochounet quand on était à New York et mes yeux se mouillent toujours d’émotion quand je le vois au fond de son carton. Bon jeudi les amis !

Sur internet : http://www.petitcollage.com/

Et un grand bienvenue à Garance !!!!

Happy thursday ! special guest

Hey !! Encore une super fille-à-gros-bide qui a accepté de partager ses astuces !

Aujourd’hui, je vous présente Delphine. Alors Delphine, elle est grande, elle est blonde, elle est militante, elle est drôle, elle est archéologue, elle vit à Rennes depuis peu et elle attend une petite choupette pour le mois prochain. Et sa grossesse ça donne ça :

1 : elle craque sur les doudous du super conceptstore Notsobig

2 : ses inspirations pour chambre du futur baby : retaper un berceau trouvé en brocante

3 : sa lubie alimentaire du moment : DU SUCRE !! elle cuisine des fondants au chocolat qui déchirent et elle s’enfile des maronsui’s à gogo !

4 : une astuce beauté parce que oui on est enceintes et on est belles : massage avec l’huile prodigieuse de Nuxe et parfum à l’eau de fleur d’oranger bio

5 : sa tenue fétiche : une tunique extensible qu’elle peut porter avec un jean (de grossesse bien sûr) ou avec des collants (de grossesse bien sûr).

Merci Delphine, et courage pour les derniers jours !!

Happy thursday !

Mais qu’est-ce qu’elle a, celle-là, à être contente le jeudi ?

Les gens normaux, ils jubilent le vendredi ! Ils hument déjà l’odeur de leur petite bière du vendredi soir, ils ont laissé pendouiller la cravate dans le dressing parce que « flûte, c’est friday wear quand même ! », ils rêvassent avec un crayon dans la bouche et s’imaginent, fous et romantiques, conduire leur moitié à la mer, comme ça sur un coup de tête, ils tapotent sur leur ordinateur pour trouver le bon plan ciné-expo-brunch-théâtre du vikand, ils appellent leur dudes crew, ils sont happy, c’est friday, d’où, généralement, le « happy friday ».

Sauf que pour moi, le vendredi est une journée affreuse, j’ai la tête dans le guidon,  j’ai à peine le temps de déjeuner et sans rentrer dans les détails, le vendredi au boulot, y a du lourd. Alors que le jeudi, j’ai du temps, je suis à la cool raoul, je suis happy, d’où, exceptionnellement, mon « happy thursday ». Que ça vous plaise ou non.

DONC : je vous ai parlé des illustrations de Paris vs New York, je vais vous parler ici des affiches de Jason Dean qui représentent NY ou San Francisco, qui sont belles et qui génialement se transforment la nuit ! Oui, elles sont comme qui dirait « glow-in-the-dark ». Isn’t it awsome ??

On peut les acheter sur le site de thebestpart.

Hampi Bazaar

J’ai beau avoir l’hormone joyeuse, aujourd’hui j’étais morose. Paf, grande claque dans ta face le monde des petits oiseaux qui chantent.

Cette pluie battante sur mes velux est morose, ces élections me rendent morose, la vieille voisine sourde qui ne veut pas comprendre qu’il faut ARRÊTER de nourrir tous les pigeons de la ville me rend morose, une contravention pour couronner le tout et on atteint les sommets de la morosité.

C’est typiquement le genre de soirée que j’aurais passée à tapoter fébrilement sur mon clavier, sentant l’hystérie monter, écoutant mon Homme ronchonner (« raah, c’est pas raisonnable, mais après tout fais ce que tu veux parce que je râle mais je kiffe autant que toi »), sautant sur nos passeports et jubilant d’avoir acheté nos billets pour le paradis.

Sauf que le paradis, il n’est pas très accessible … Il faut supporter quelques heures d’avion, attraper un train à l’aube, 7 bonnes heures plus tard contracter très fort ses abdos pour ne pas tomber du rickshaw, traverser la rivière à la tombée de la nuit et puis marcher 500 mètres. Et on arrive au paradis. Vous imaginez bien que je ne peux pas y aller, là, tout de suite maintenant présentement actuellement. Mais, j’ai beau être morose, je n’en suis pas moins d’une générosité sans borne ni faille et je vous fais partager mon meilleur plan anti-morosité. Le paradis, c’est là :