wanted #3

petite poupette a encore plein de temps, dans son bain chaud, pour expérimenter le trampoline sur vessie, le crochet du droit sur nombril, l’écoute attentive des histoires de chevalier de son frère, les siestes bien peinarde dans la lumière tamisée et la danse endiablée sur toutes sortes de musiques (poupette aime surtout la musique de merde, avouons-le …). pendant ce temps, on commence à réfléchir l’aménagement de la maison, avec une petite vie de plus dedans. il ne nous manque pas grand chose, puisqu’on avait conservé le matériel du « grand » miochounet, mais il va nous falloir quelques achats pour sa jolie chambre de bébé …

wishlist poupette

1 : une jolie commode pour poser la table à langer (smallable)

2 : une affiche mignonnette (ingela arrhenius)

3 : des bacs de rangement pour sa chambre (varpunen)

4 : une turbulette de fiiiiiiille (april showers)

5 : une écharpe de portage flashy pour me balader dans les champs (je porte mon bébé)

6 : un mobile rien que pour elle (oxybul)

Père Noël, s’il te plait.

J’en peux plus …

Oui, des semaines et des semaines de silence, et je reviens pour me plaindre. M’en fous. J’ai envie.

J’en peux plus je vous dis … Je suis dans un état de fatigue « proche de l’Ohio », comme disent ces gens qui ont un sens de la formule détonnant.

Au commencement était une Meufette qui a repris le travail. Qui donc se levait le sourire aux lèvres avant même potron-minet (7h, maï godenesse, c’est indécent). En vrai, quand elle se lève, elle a déjà lu le journal, regardé des blogs, pensé à sa compta et terminé son roman, puisqu’elle a été tirée de ses rêves (comme tout le quartier) une demi-heure plus tôt par l’alarme incendie le réveil très discret de l’Apollon qui partage sa couche.

Moment merveilleux que ce lever, moment adorable où Meufette retrouve son Miochounet qui lui a tellement manqué pendant la nuit … Enfin, la nuit … Ces deux dernières heures.

Car voilà l’os. Miochounet, mon bébé parfait, mon ange, mon fils ma bataille, la chair de ma chair toussa toussa, se réveille toutes les nuits à 5 heures. Juste, il se réveille. Il veut sa tétine. Connerie de tétine.

Le cerveau de l’Homme, vous imaginez bien, n’étant pas encore bien conditionné à entendre une alarme incendie, ne peut pas faire des étincelles lorsqu’il s’agit d’un gémissement de bébé. Alors QUI se lève ? Je vous le donne en mille … Meufette.

I’m fucking dead. I’m gonna dormir sur mon bureau. Si j’y arrive pas, I’m gonna commettre un crime. Help me, Père Noël. Trouve moi ça :

800Duux_projector_front_projecting

 

Des étoiles, de la musique, du déclenchement à la voix de bébé, de la modernité, du SOMMEIL. Steuplé. Sinon je bouffe tes rennes.

happy thursday !

Mais quelle ingrate je fais ! Je ne vous ai pas parlé de mon nouveau compagnon, l’idole de mes nuits et l’étoile de mes jours ! LUI. Celui contre lequel je m’allonge le soir et auprès duquel j’oublie tous mes soucis.

Mon Flopsy.

Je suis tombée dans le kiff du love dès que mes doigts ont effleuré sa soyeuse étoffe et même si Homme est tombé lui aussi dans le kiff du love au premier contact, il a bien compris qu’il n’avait pas le droit d’y toucher. Comme nous sommes dans notre phase « honeymoon » avec Flopsy, bien sûr je trouve tous les autres coussins d’allaitement bien fades en comparaison. Même celui que la sage-femme a sorti hier pour faire semblant d’allaiter son poupon était trop moche, trop mou et avait l’air trop rêche (oui, hier j’ai eu ma première réunion gros-bides-assis-sur-des-ballons et on a parlé nichons, c’était fascinant).

Bon jeudi !

happy thursday !

Une feignasse ? Où ça une feignasse ?

Moi ? Non mais je ne vous permets pas ! D’ailleurs, dès demain, je prendrai le temps d’expliquer mon absence chronique sur ce blog … si ma flemme me laisse deux minutes de répit.

En attendant, pour passer un beau jeudi, je vous laisse rêver de belle chambre d’enfant avec la marque Petit Collage, que malgré ma flemme j’ai encore l’énergie d’aimer ! D’ailleurs, on avait acheté un des petits mobiles en bambou pour Miochounet quand on était à New York et mes yeux se mouillent toujours d’émotion quand je le vois au fond de son carton. Bon jeudi les amis !

Sur internet : http://www.petitcollage.com/

Et un grand bienvenue à Garance !!!!

Happy thursday !

Mais qu’est-ce qu’elle a, celle-là, à être contente le jeudi ?

Les gens normaux, ils jubilent le vendredi ! Ils hument déjà l’odeur de leur petite bière du vendredi soir, ils ont laissé pendouiller la cravate dans le dressing parce que « flûte, c’est friday wear quand même ! », ils rêvassent avec un crayon dans la bouche et s’imaginent, fous et romantiques, conduire leur moitié à la mer, comme ça sur un coup de tête, ils tapotent sur leur ordinateur pour trouver le bon plan ciné-expo-brunch-théâtre du vikand, ils appellent leur dudes crew, ils sont happy, c’est friday, d’où, généralement, le « happy friday ».

Sauf que pour moi, le vendredi est une journée affreuse, j’ai la tête dans le guidon,  j’ai à peine le temps de déjeuner et sans rentrer dans les détails, le vendredi au boulot, y a du lourd. Alors que le jeudi, j’ai du temps, je suis à la cool raoul, je suis happy, d’où, exceptionnellement, mon « happy thursday ». Que ça vous plaise ou non.

DONC : je vous ai parlé des illustrations de Paris vs New York, je vais vous parler ici des affiches de Jason Dean qui représentent NY ou San Francisco, qui sont belles et qui génialement se transforment la nuit ! Oui, elles sont comme qui dirait « glow-in-the-dark ». Isn’t it awsome ??

On peut les acheter sur le site de thebestpart.

L’annonce

La semaine dernière est arrivé le faire-part de naissance de Joseph, un faire-part que je qualifierais de « la classe internationale ». Ce qui m’a fait penser qu’il serait sympa de trouver deux-trois inspirations sur internet. Et ben c’est pas facile, de s’inspirer ! Après de nombreuses recherches, voilà quelques idées de sites un peu originaux …

1.veroniquedeshayes, 2.loupiots-design, 3. paperculture, 4.shutterfly 5.dioton       6. AppleBlossomPrint sur etsy