Petite marotte

Il y a des matins comme ça. Je laisse traîner un œil mou sur ma penderie, je CROIS que je réfléchis mais en fait NON !, mon cerveau me joue des tours, il fait semblant le coquinovitch. Alors ce sont mes muscles qui prennent péniblement la relève et sortent des trucs, de façon un peu automatique, du placard. Ces jours-là, tu peux pas te planter, Miochounet et moi sommes habillés avec ce qui va devenir nos basiques des prochains mois.

Je crois que cette saison, ça sera vert …

vert

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s